22/05/2020

COVID-19 : toutes les aides et les conseils pour les liniculteurs

Mesures sociales

  • Fond de solidarité (État/Régions)
  • Suspension des prélèvements MSA
  • Allocation pour garde d’enfant (MSA)
  • Report du paiement des loyers, factures d’eau, de gaz et d’électricité
  • Aide aux foyers modestes (MSA)
  • Prise en charge du chômage partiel des salariés (70% salaire brut)

Mesures fiscales

  • Remise d’impôts direct (foncier) → site impôts.gouv
  • Remboursement accéléré des crédits d’impôts sur les sociétés et de crédit de TVA
  • Simplification de l’utilisation de la DPA (Déduction Pour Aléas) → épargne de précaution

Mesures bancaires

  • Ouverture de lignes de trésorerie encouragée par l’État → anticiper le dépôt pour 2021
  • Prêt bancaire garanti via la BPI → se rapprocher de sa banque (spécificité Lin)
  • Médiation du crédit pour rééchelonnement des crédits bancaires → report 6 mois annuités
  • Les deux principales mesures actives sont le fond de solidarité et le prêt garanti
  • La démarche préconisée est d’anticiper le dépôt des dossiers individuels auprès de sa banque

Acomptes des teillages

  • Anticiper la baisse de rémunération → acomptes et recettes 2019 + acomptes 2020
  • En référence aux dernières recettes dégagées, la chute va être brutale…
  • Les récoltes 2019 et 2020 ne pourront être payées que lorsqu’elles seront vendues !

Stockage à la ferme

  • 70% de la récolte 2019 reste à teiller en plus de la récolte 2020 à venir
  • Le report moyen de la récolte 2019 s’échelonnera jusqu’au printemps 2021
  • Il est probable que la récolte 2020 se teille jusqu’au début 2023 avec un teillage partiel par lot de chaque agriculteur → Forte possibilité d’avoir 2 récoltes sous le hangar !
  • Nécessité d’organiser son stockage de paille à la ferme sous les bâtiments existants ou envisager la location en concertation étroite avec son teillage
  • La négociation bancaire pour l’ouverture des lignes de trésorerie doit se faire par rapport à la valeur de la paille stockée
  • La valeur du stock peut être estimée au coût de production de la culture (2 500 €/ha → Étude AGPL/CER) ou au prix de marché

Assolements

  • Adapter les assolements à venir en diminuant les surfaces en lin pendant 2 ans
  • Choix des cultures de substitution, d’hiver ou de printemps ? → Trouver une autre tête de rotation adaptée au contexte économique et local (colza, betterave, pomme de terre, pois, voire blé…)
  • Semer le lin dans les meilleures parcelles
  • Éviter de semer les fourrières et les mauvaises zones (pointes, zones à cailloux…)
  • Adaptabilité des exploitations agricoles (plan de culture)
  • Accompagnement par les agents de plaine des teillages
  • Continuer à cultiver et produire une paille de lin de qualité en 2020 ET 2021

Surfaces

  • Baisse drastique des surfaces en 2021
  • Prise en compte des surfaces sur 3 années comme référence
  • Équité entre les liniculteurs et les teillages (coopératives et privés)
  • À minima -50% sur la moyenne 2017-2018-2019 ou -50% sur la moyenne 2016-2017-2018

Mise en place d’un Panel Agris Lin par l’AGPL

  • Outil économique et statistique, baromètre de la culture en temps réel
  • Enquête sur :
    – Votre emblavement 2020
    – Votre capacité de stockage de paille de lin à la ferme
    – Votre capacité de report
    – Vos intentions d’emblavement 2021
  • Inscrivez-vous au Panel Agris Lin AGPL
    (panel.agris@agplin.fr ou 06 64 95 42 99 – Damien Mettais)
  • Répondez au questionnaire (PDF prêt à remplir, à télécharger)

Téléchargez le formulaire PDF
Téléchargez le PDF